Association pour la Culture et le Patrimoine de Saint-Lucien

Visionnez un extrait du Concert du 12 Mai 2018

par l'Orchestre Régional de Normandie,

en l'Abbatiale de Sigy en Bray

Les objectifs de l’association pour la culture et le patrimoine de Saint-Lucien (ACPSL) sont, dans son environnement proche et plus largement au sein du Pays de Bray, de :

 

  • Mettre en valeur et de préserver le patrimoine, notamment le patrimoine religieux.

  • Diffuser la culture en milieu rural sous toutes ses formes avec des animations culturelles.

  • Favoriser le maintien et le développement du lien social avec des animations villageoises festives.

  • Promouvoir une dynamique associative par une mutualisation des actions avec des associations du même type que la sienne. 

 

​Les événements de l'ACP Saint-Lucien en 2020 :

Dimanche 17 Mai 2020

Balade bucolique autour d'Argueil

Samedi 13 Juin 2020

Eglise d'Argueil

Concert Classique Orgue et voix

Samedi 19 Septembre 2020

Collégiale de Blainville-Crevon

Journées Européennes du Patrimoine

Concert avec l'Orchestre Régional de Normandie

Samedi 10 Octobre 2020

Galerie Adrienne Desbiolles

Château de Saint-Crespin

Diner-Concert de jazz 

Samedi 7 Novembre 2020

Bois-Guilbert - Salle des fêtes

Diner-Théatre

 

 

Quel est le but de l'association ?

Actualités

Notez dans vos agendas : Assemblée Générale le Samedi 4 Avril à 17h00  Lieu à confirmer

Pensez à renouveller votre adhésion si pas encore fait !

Crédit Photo A.Lemaitre

Quel est le but de l'association ?

Diagnostic-étude de l'église de Saint-lucien

par Marie Caron, Architecte du Patrimoine

Constats et recommandations.... 

Exemple de " Litre seigneuriale ou litre funéraire"

Une litre seigneuriale ou litre funéraire (emprunt au latin médiéval lista, « bordure »), ou encore ceinture funèbre ou ceinture de deuil était, sous l'Ancien Régime, une bande noire posée à l'intérieur et parfois même à l'extérieur d'une église pour honorer un défunt.

L’église de Saint Lucien datant du 11e siècle est l’objet de toutes les attentions.

Un bijou d’architecture qui n’a pas encore livré tous ses secrets et qu’il faut valoriser.

 

Marie Caron, architecte du Patrimoine a procédé à un diagnostic-étude complet de l’église de Saint-Lucien entourée d’élus municipaux et d’habitants amoureux du patrimoine.

 

Une visite commentée afin d’expliquer et de clarifier constats et recommandations. «  L’église de Saint-Lucien est une belle église du XIe  siècle qui a connu de nombreux aménagements à travers les siècles : de nouvelles ouvertures au XIIIe   siècle, une chapelle seigneuriale et un porche au XVIe  siècle, des ouvertures remaniées au XVIIIe  siècle et de superbes vitraux au 19e » énumère la spécialiste. Litre funéraire et voûte céleste

 

Marie Caron a pu mettre au jour des éléments qu’il sera utile de confirmer :

- une litre seigneuriale tout le long de la nef et des fresques dans le chœur. Un bandeau qui court tout le long de la paroi de la chapelle seigneuriale. « Il pourrait s’agir d’une litre funéraire, lors de la mort d’un personnage important. Le blason du seigneur était peint à intervalles réguliers ».

 

- Autre détail intéressant, une voûte céleste coiffe l’autel de la chapelle seigneuriale. « Malheureusement, un plafond occulte cette voûte en bois peint », regrette l’experte. « Laisser respirer murs et pierres »

 

Une autre question sans réponse concerne les chapiteaux du chœur qui sont de véritables chefs-d’œuvre. L’interrogation porte sur la raison de la grandeur de la sacristie qui a été cloisonnée tardivement. Y avait-il une autre chapelle attenante ? Si leur construction date du XIe  siècle, cela signifie-t-il qu’il y avait une église plus primitive, qui a servi de fondations ou d’inspiration pour la chapelle seigneuriale ?

 

Marie Caron est enthousiaste face à cette église de Saint-Lucien riche de différentes époques qui doivent être conservées pour les prochains travaux de restauration. Les générations précédentes ont réalisé des travaux de restauration mais qui ont été des choix malheureux pour la structure du bâti avec notamment l’utilisation du ciment. «  Il ne convient pas pour laisser respirer les murs et la pierre. Le ciment les fragilise en laissant entrer l’eau. Cela entraîne, une fragilisation et un effritement de la pierre ».

 

Un point a aussi été fait à la fin de la visite concernant les travaux prioritaires. Ils concernent principalement la structure du bâti (murs et soubassements) et des éléments de la charpente. Il faudrait ôter le ciment de certaines parties des murs du chœur. Une autre recommandation de l’architecte est de faire procéder à des sondages peu onéreux sur les peintures murales, afin de savoir plus exactement de quoi il retourne.

 

La chance de l’église de Saint-Lucien est l’attachement des habitants et élus à leur patrimoine.

L’association pour la culture et le patrimoine de Saint-Lucien (ACP Saint-Lucien) a déjà mené la restauration du portail du XIe  siècle en 2016. Elle interviendra en partenariat avec la commune pour la restauration d’autres éléments de l’église. La commune et l’ACP Saint-Lucien seront deux acteurs majeurs, accompagnés par l’État, le Département et certainement d’autres intervenants comme la Fondation du patrimoine, qui les avait déjà accompagnés lors de la restauration du portail. Les donateurs particuliers sont les bienvenus.

Adresse :

127, route de Nolleval  76780  Saint-Lucien

 

Association Loi 1901

© 2015 by ACPSL.

Créé avec Wix.com